La quatrième édition de l’Apéro des Sciences aura lieu au Bar Le 83, Club Street, le mardi 23 Septembre à partir de 19h. Vous pouvez déjà vous inscrire en suivant ce lien.

Venez rencontrer la communauté scientifique française/francophone autour d’un verre, et trinquons à la science !

Découvrez les activités de scientifiques francophones établis à Singapour avec 3 présentations confirmées:

Innovations technologies (hard science et IT) pour les marchés émergents et le BoP, Par Anne-Laure Herrezuelo, The Hub Singapore, Space and Community Manager

• Présentation de l’UMI CNRS BMC², Par Virgile Viasnoff, Directeur

Division of Mathematical Sciences (MAS) – NTU, Par Thomas Peyrin, Assistant Professeur

 

N’hésitez pas à faire suivre cette invitation aux scientifiques francophones que vous connaissez.

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à nous contacter (apero.science@institutfrancais.sg).

A bientôt,
L’Institut Français de Singapour

 

 


 

Anne-Laure Herrezuelo est ingénieur agronome avec un double Master en Science de l’Agriculture (food et environnement) et Sociologie et Economie Rurale. Sa carrière a débuté dans les actions d’urgence des ONG et de développement. Elle a travaillé en Afrique sur des projets de sécurité alimentaire et en Amérique du Sud pour aider les communautés de fermiers à se structurer et avoir accès aux opportunités de marché. Elle a également dispensé son expertise organisationnelles en travaillant avec des populations vulnérables comme les enfants souffrant de malnutrition et les familles défavorisés. Anne-Laure est ensuite retournée en France pour travailler comme consultant dans les domaines du changement et de l’organisation. Elle a participé à la restructuration de l’Office Français de l’Immigration et de l’Intégration, le bureau national pour les réfugiés et les demandeurs d’asiles.

Grâce à son expertise, elle a aussi été impliquée dans les changements managériaux de multinationales des domaines de l’air, de l’espace, et de l’eau entre autres. A Singapour, Anne-Laure était Manager Senior et chargée d’affaires et du développement des programmes de BoP Hub avant de devenir Space and Community Manager pour The Hub Singapore.

 

 BoP Hub : Les économies émergentes représentent les deux-tiers de la population mondiale. La population qui gagne moins de 8 dollars par jour représente 4 milliards de personnes sur terre et ces 4 milliards de personnes n’ont que très peu accès à des solutions abordables pour améliorer leurs conditions de vie. Ce sont ces 4 milliards de personnes que l’on appelle BoP, c’est à dire « Base of the Pyramide ». BoP Hub est une plate-forme entrepreneuriale basée à Singapour et qui fait partie de la Fondation Clinton (CGI). Elle a pour mission de favoriser les partenariats et l’approche business pour donner un meilleur accès aux personnes du BoP à des produits et services appropriés.

 

The Hub Singapore est une communauté d’environ 500 personnes. C’est un lieu dédié au co-working, à la conception d’évènements, à l’apprentissage, et une plateforme collaborative pour trouver mentors, co-fondateurs, partenaires et amis. Même si ce n’est pas un incubateur,The Hub combine les avantages de plusieurs entités: accélérateur, laboratoire d’innovation, club, environnement de travail collaboratif, café avec le confort de la maison. C’est un espace pour rassembler les personnes de tous les domaines et les membres du Hub singapour, participent et organisent des événements, ont accès à des fonds spécifiques, des réseaux sociaux et des programmes de mentorat, et ont la possibilité de lancer leur entreprise.


 

Virgile Viasnoff a démarré ses études supérieures à l’Ecole Normale Supérieure de Paris. Après une année de master au centre John Hopkins (USA), il a rejoint l’ESPCI Paris pour réaliser son doctorat sur la microrhéologie du vieillissement des systèmes colloïdaux. Il a ensuite passé 2 ans en post-doctorat à l’université d’Harvard où il a travaillé sur les technologies nanopores pour l’étude des cinétiques de pliage de l’ARN. En 2006, il est recruté au CNRS à l’ESPCI où il étudie la biophysique des molécules simples. En parallèle de cette activité à Paris, il a rejoint le MBI en 2010 comme Professeur associé et a commencé à travailler sur la mécanique des jonctions cellule-cellule et la micro fabrication de substrats brevetés pour la culture cellulaire. Il est désormais à la tête de l’unité mixte internationale BMC², qui est le fruit de la collaboration entre le MBI et le CNRS et dont les recherches sont orientés sur l’adhésion cellulaire.

 

UMI BMC² : l’UMI BMC2 BioMechanics of Cellular Contacts est localisée au « Mechanobiology Institute », créé par le professeur Michael Sheetz en 2009, l’un des fondateurs de cette nouvelle discipline à l’interface entre la physique et la biologie. La mécanobiologie est l’étude de l’influence des forces mécaniques sur les réponses biologiques du niveau moléculaire au niveau tissulaire. Cette UMI se consacrera à l’étude multidisciplinaire des mécanismes régulant les contacts cellulaires, du « mecanosensing », de l’établissement de la polarité cellulaire, des interactions « juxtacrines » et de la formation des jonctions cellule-cellule. Elle aura aussi pour mission de fournir une structure d’accueil pour des séjours de courte ou de longue durée d’étudiants et de chercheurs. Elle permettra enfin de susciter de nouvelles collaborations entre la France et Singapour. Faisant suite au laboratoire international associé (LIA) CAFS2, l’UMI BMC2 est créée conjointement entre le CNRS et la National University of Singapore (NUS), pour le compte du Mechanobiology Institute of Singapore, centre d’excellence initié par la National Research Foundation (NRF) et confié à NUS.


 

Thomas PEYRIN : a reçu son diplôme d’ingénieur de CPE Lyon en 2004 et s’est spécialisé en informatique théorique à l’Ecole Polytechnique. Il a terminé son doctorat en cryptographie l’Orange Labs (anciennement France Telecom) en 2008, pendant lequel il a été récompemensé par le prix de le Japan Society pour la promotion de la science (JSPS grant). Il a précedemment travaillé comme Expert Criptographie chez Ingenico (leader mondial des solutions de paiements) et comme chercheur associé à l’Ecole de Sciences Physique et Mathématiques de NTU sous la bourse Lee Kuan Yew Postdoctoral Fellowship. Il est désormais Assistant Professeur à NTU, avec une bourse de la NRF.

 

Division of Mathematical Sciences (MAS): Fondée en 2005, la division MAS a démarré avec 5 membres académiques et 47 étudiants en Août 2005. Actuellement elle compte 39 membres, environ 80 étudiants de second cycle, et près de 850 étudiants du premier cycle dans deux programmes : Sciences Mathématiques et Mathématiques et Economie. En 2012, la MAS a accueilli la première promotion d’étudiants en Analyse Décisionnelle en partenariat avec la Nanyang Business School et la School of Computer Engineering.