Exposition solo,  « Love Hurts », jette un regard sur les identités interculturelles d’un monde global. Utilisant des références à la pop culture comme des vidéos karaokés et des feuilletons télévisés, Gilles Massot brouille les genres et les identités en explorant les relations entre chant, texte et visuels. A la fois hilarante et troublante, la présentation pousse l’audience à repenser aux pratiques largement acceptées dans les médias et les hypothèses qui leurs sont associées.

Le clou de l’exposition est la collaboration avec Urich Lau, sur la vidéo karaoké qui porte son nom, avec en vedette des artistes comme Ian Woo ( contrebasse), Jeremy Sharma (guitare) et Arif Ayam ( batterie), accompagnés de Gilles Massot au chant pour une version du très fameux feuilleton télévisé Taiwanais  Wa Meng Ti. Créée pour ressembler à une salle de karaoké, la galerie invitera les visiteurs à chanter avec Gilles Massot.

Gilles Massot est un artiste Français qui vit à Singapour depuis plus de 30 ans. Il enseigne actuellement au Lasalle College of the Arts et ses expositions ont voyagé entre la France et Singapour. Il sera prochainement élevé au grade de Chevalier des Arts et Lettres.

Dates : 23 octobre – 21 novembre 2013

Plus d’infos sur www.objectifs.com.sg